QVT : Mise en place à l’APAJH-33

0
255
APAJH 33 QVT négociations

Comme annoncé il y a quelques temps, la fameuse démarche QVT (Qualité de Vie au Travail) se met en place au sein de l’association.

Première phase de cette mise en place, une journée de formation. Cette journée a réuni le groupe paritaire qui constitue le comité de pilotage central. Il est composé de directeurs, secteur RH, délégués syndicaux et représentants salariés d’établissements (pour la liste précise de sa composition, nous contacter). Cette réunion a été animée par JPH. Toutut, psychosociologue-consultant, spécialisé en QVT.

Cette première étape a visé à donner le même niveau de formation à tous les participants au comité de pilotage central. Ce “copil” aura pour mission de définir par un accord-cadre les modalités de mise en place des “copils” d’établissement. Mais surtout pas le contenu de leur action.

Le démarrage de la QVT sur le terrain est prévu début 2019 pour un ou quelques établissements volontaires, avant la généralisation à l’ensemble des établissements.

Que faut-il en retenir ?

Quelques principes :

La QVT a pour but d’améliorer la qualité de vie au travail et la performance de l’entreprise …

Elle doit toujours être mise en place de façon paritaire et participative, c’est à dire que la composition des “copils” est horizontale, et non plus verticale … donc le lien de subordination hiérarchique est “mis de côté”

Elle n’est pas un lieu de revendications individuelles, mais travaille sur les systèmes, au sens “systémique”. Les copils locaux devront établir un “diagnostic qvt”, proposer des actions visant à améliorer les axes choisis et évaluer ces actions …

La composition des copils locaux sera : la direction et/ou son représentant, les IRP locaux + quelques salariés volontaires …

Voilà très brièvement les axes de mise en place … Pour plus d’infos, ne pas hésiter à nous contacter !

Commentaire CGT :

La QVT peut être un outil intéressant si l’employeur “joue le jeu” en respectant bien la notion de parité et s’abstient de volonté de diriger çà aussi …

De même s’il “joue le jeu” en mettant en place les axes d’amélioration , notamment lorsque ceux-ci auront une conséquence budgétaire

Cette démarche ne doit pas se substituer aux prérogatives des représentants du personnel (ou ce qu’il en restera après la mise en place du CSE…)

De notre côté, nous revendiquons depuis longtemps une meilleure écoute des besoins des salariés sur le terrain, nous demandons que soit prise en compte leur expression. Nous participerons donc à cette démarche dans ce sens et veillerons à ce qu’elle ait véritablement du sens et une efficacité réelle dans l’intérêt des salariés … Nous pèserons donc dans cette direction …