APAJH33 : COVID et fonctionnement des IRP

0
169

La crise épidémique au Coronavirus a impacté brutalement et profondément nos pratiques professionnelles, nos organisations.

Tout d’abord, nous tenons à saluer l’implication et le courage de l’ensemble des salariés-es qui affrontent des conditions de travail trés difficiles et dangereuses pour leur santé.

Sept établissements de l’asso restent ouverts malgré les risques importants pour les personnes accueillies et les salariés-es. Ce maintien d’ouverture garantit l’accueil de publics pour lesquels il est difficile d’envisager autre chose.

Les autres établissements et services (27) fonctionnent en mode dégradé ou en état de fermeture physique, avec souvent, du télétravail, couplé au confinement des salarié-es.

Si l’on peut comprendre que l’asso employeur se soit trouvée devant une urgence de réorganisation profonde et dans des délais très courts (confinement à effet immédiat, consignes de l’ARS pour communiquer sous huit jours les fameux plans de continuité de l’activité), il n’en demeure pas moins que l’information des IRP (Institutions Représentatives du Personnel) n’a pas été la priorité absolue, alors qu’aucun mandat d’IRP n’a été suspendu par la cascade d’ordonnances qui a suivi le vote de l’état d’urgence sanitaire.

Ainsi, il a fallu que le CSE se montre très ferme pour obtenir enfin la tenue d’un CSE exceptionnel pour d’une part être informé de l’ensemble des mesures prises, et pouvoir “remonter” à l’employeur les questions et propositions des salariés-es…

Donc, nous vous rappelons que toutes les représentants du personnel continuent d’exercer leur mandat et prérogatives, demeurent joignables par courriel, téléphone etc.

Notre organisation syndicale reste bien entendu disponible et continue d’informer, conseiller et défendre les salariés-es.

Il a été convenu avec l’employeur que tout au long de la crise, les CSE se tiendront tous les 15 jours (au lieu de tous les mois); les RP seront reçus plus fréquemment par les directions, la CSSCT elle aussi sera réunie très rapidement.

L’employeur s’engage également à réunir et informer les instances aussitôt après qu’il aura reçu l’information en cas de déclenchement par un usager ou un salarié de la maladie COVID.

Plus que jamais, en cette période où les organisations se trouvent bousculées ( lieu et façon de travailler, congés, repos, risques…) nous vous recommandons la plus grande vigilance et sommes à vos côtés.

N’hésitez pas à nous contacter, à nous rejoindre, dans cette période difficile et prenez grand soin de vous toutes et tous !