APAJH – 81 : Trop c’est trop !

0
829

«APAJH 81 en danger… Personnels maltraités… non remplacés… service au rabais…» Une cinquantaine de travailleurs médicaux sociaux employés par l’Association pour adultes et jeunes handicapés du Tarn (APAJH 81) étaient en grève hier dans les 17 établissements d’accueil et de suivi gérés par l’association tarnaise. «On dénonce un abandon des personnes en situation de handicap avec la fermeture d’établissements comme la résidence seniors de Blaye-Mirandol et la baisse de la qualité des prestations par manque de personnel» explique Carlos Sanchez, représentant syndical CGT.

«Nous ne sommes pas ici aujourd’hui pour des raisons personnelles comme des augmentations de salaire, mais pour défendre des valeurs, des conditions d’accompagnement que nous dicte notre éthique professionnelle» revendiquent les salariés.

Après avoir obtenu un rendez-vous, le 16 octobre prochain, avec Florence Ferrandi, directrice générale et Denis Cadaux, président de l’APAJH 81, au siège départemental de l’association à Albi, les salariés ont été reçus à la présidence du conseil départemental et à la direction de l’ARS.

«Nous avons trouvé le département très à l’écoute. Ils attendent, comme l’ARS, les résultats de l’audit financier de l’association demandé par les salariés ainsi que les réponses sur les postes de complaisance au siège, explique Coralie, membre salarié du CSE. On a été entendus par nos partenaires et on ne lâchera pas».